Paris Match et Franchement bien

Heureux comme un Français en France dans les quotidiens régionaux Le Courrier de l’Ouest, La Maine Libre et Presse Océan.

De l’art de vivre en France dans Paris Match
Chômage, endettement, montée des extrêmes, état d’urgence et menace terroriste : les indicateurs de la France ne sont guère réjouissants. Un petit traité politique entend pourtant enseigner aux Français l’art et la manière d’éviter la sinistrose nationale. Par François Lefebvre.

franchement-bien_heureuxInterview sur le blog Franchement bien et en ligne sur le site de la Ligue des Optimistes de France : Pouvez-vous nous présenter votre ouvrage « Heureux comme un français en France » et ce qui vous a motivé pour l’écrire ?

Yves Deloison : Le sous-titre du livre « Pour en finir avec les râleurs, les dénigreurs, les pessimistes et les déclinistes » donne le ton. J’en ai assez d’entendre la même rengaine du catastrophisme depuis des années. Rendez-vous compte qu’en 1987, le magazine Le Point titrait déjà « Le déclin de la France ».
optimistansCertes, le taux de chômage ou les finances publiques sont des motifs d’inquiétude. Mais aujourd’hui, il n’y a plus de place que pour les « déclinologues » et les médias font de la surenchère. Le French Bashing porte tellement ses fruits que le moral du pays est gravement atteint. Et les Français eux-mêmes se font le porte-voix du pessimisme véhiculé par les élites. Chacun y va de son qualificatif : assistés, râleurs, égocentriques… Quant à notre système, il est coupable de freiner la réussite, la créativité, l’esprit d’entreprise et pousse les Français à déserter le pays. Plutôt que de se laisser plomber par la dépression collective et pour en finir avec nos névroses hexagonales, j’ai mis à l’épreuve les stéréotypes et préjugés à l’égard de notre pays et de nous-mêmes.
Lire la suite…

Egalité Femmes / Hommes : conférence à Kingersheim

conf_kingersheimDans le cadre de la manifestation départementale « Bibliothèques à la une » qui proposera du 14 au 21 avril plusieurs rendez-vous littéraires dans tout le Haut-Rhin,  Yves Deloison animera une conférence jeudi 21 avril à 20h à la Maison de la Citoyenneté sur le thème de l’égalité hommes / femmes.
Spécialiste des questions liées au changement, s’intéressant particulièrement à la place des femmes, il dénoncera notamment quelques visions stéréotypées pour expliquer que l’égalité hommes / femmes est un problème de société qui ne concerne pas que les femmes.

En direct sur LCI

lciphoto_lci_4Yves Deloison sur LCI le 07 avril à 21h30 pour parler du livre « Heureux comme un Français en France » dans la rubrique « Un jour, un livre » présentée par Marie-Aline Meliyi et Philippe Ballard.

« Heureux comme un Français en France » sur RTL, France Inter et Europe 1

Ca4KlvxWIAEDLczLe document « Heureux comme un Français en France » (Presses de la Cité) sort aujourd’hui en librairie. Yves Deloison est l’invité de RTL, France Inter et Europe 1 pour parler de cet ouvrage qui va à contre-courant. Stop #frenchbashing !

Yves Deloison parle de son enquête :
La curiosité est un vilain défaut, l’émission de Sidonie Bonnec et Thomas Hugues sur RTL, le 10 février à 20h20 (podcast).
– La Matinale de France Inter animée par Eric Delvaux et Catherine Boullay, le 11 février à 6h20 (podcast).
Social Club, l’émission de Frédéric Taddei sur Europe 1, le 11 février entre 20h et 22h (podcast).

Objectif : faire sauter les névroses hexagonales avec « Heureux comme un Français en France »

Nouveau Livre à paraître aux Presses de la Cité

Heureux_francais21_lightEn France, tout va mal : l’école, les entreprises, les administrations… Et comme les Français sont des paresseux, tout ira de plus en plus mal. Ces tristes constats assénés par des experts atterrés et repris par les médias justifient la morosité, le repli sur soi, la montée des extrêmes… C’est pourquoi il est important de les mettre à l’épreuve des faits.

Engagé depuis longtemps dans la lutte contre les stéréotypes, Yves Deloison a mené l’enquête. Et trouvé un pays… qui a tout pour être heureux.

Document en librairie le 11 février 2016 – Presses de la Cité avec le magazine L’Express