Paris Match et Franchement bien

Heureux comme un Français en France dans les quotidiens régionaux Le Courrier de l’Ouest, La Maine Libre et Presse Océan.

De l’art de vivre en France dans Paris Match
Chômage, endettement, montée des extrêmes, état d’urgence et menace terroriste : les indicateurs de la France ne sont guère réjouissants. Un petit traité politique entend pourtant enseigner aux Français l’art et la manière d’éviter la sinistrose nationale. Par François Lefebvre.

franchement-bien_heureuxInterview sur le blog Franchement bien et en ligne sur le site de la Ligue des Optimistes de France : Pouvez-vous nous présenter votre ouvrage « Heureux comme un français en France » et ce qui vous a motivé pour l’écrire ?

Yves Deloison : Le sous-titre du livre « Pour en finir avec les râleurs, les dénigreurs, les pessimistes et les déclinistes » donne le ton. J’en ai assez d’entendre la même rengaine du catastrophisme depuis des années. Rendez-vous compte qu’en 1987, le magazine Le Point titrait déjà « Le déclin de la France ».
optimistansCertes, le taux de chômage ou les finances publiques sont des motifs d’inquiétude. Mais aujourd’hui, il n’y a plus de place que pour les « déclinologues » et les médias font de la surenchère. Le French Bashing porte tellement ses fruits que le moral du pays est gravement atteint. Et les Français eux-mêmes se font le porte-voix du pessimisme véhiculé par les élites. Chacun y va de son qualificatif : assistés, râleurs, égocentriques… Quant à notre système, il est coupable de freiner la réussite, la créativité, l’esprit d’entreprise et pousse les Français à déserter le pays. Plutôt que de se laisser plomber par la dépression collective et pour en finir avec nos névroses hexagonales, j’ai mis à l’épreuve les stéréotypes et préjugés à l’égard de notre pays et de nous-mêmes.
Lire la suite…