Sortie du livre témoignage sur la maladie de Lyme

couvÀ travers son courageux témoignage recueilli par Yves Deloison, journaliste et écrivain, Maria, une jeune maman touchée par la maladie de Lyme depuis 14 ans, sonne l’alarme d’une épidémie ignorée. Un chemin d’herbes et de ronces est un livre témoignage poignant sur un sujet particulièrement grave, la maladie de Lyme responsable d’un million de nouveaux cas par an en Europe. Le livre évoque un immense scandale sanitaire à venir avec une première plainte groupée de 300 personnes lancée début 2018.

« Des douleurs. De plus en plus vives. Depuis mon adolescence, je souffre de douleurs articulaires, musculaires, neurologiques, de problèmes cognitifs, immunitaires, digestifs et de fatigue chronique. C’est dans la tête, me dit-on.
Le corollaire : des souffrances physiques qui vont grandissantes, auxquelles s’ajoute la souffrance psychologique de se sentir incomprise et abandonnée du système de santé.
La maladie de Lyme est une maladie dont on parle de plus en plus. Transmise par une morsure de tique porteuse des bactéries en cause, elle peut devenir très handicapante si elle n’est pas soignée rapidement. Malheureusement, les tests peu  fiables et la méconnaissance des médecins contribuent à l’errance médicale.
J’aurai attendu 13 ans pour que le diagnostic tombe enfin. Plus le temps passe, plus la maladie est difficile à soigner. Aujourd’hui, je me bats pour ma  fille, contaminée elle aussi, afin qu’elle ait la chance de pouvoir vivre normalement. »

En librairie le 25 janvier 2018 – First Editions

Rubricard pour le magazine Pleine Vie

519-pleine-vieChaque mois dans le magazine Pleine Vie, rédaction de la rubrique Rebondir

– Je crée un jardin partagé
– J’installe des ruchez chez moi
– J’ouvre un gîte écolo
– Je veux vivre au bord de la mer
– J’organise une expo
…/…

Intervention au Printemps des Fameuses

LE_PRINTEMPS_DES_FAMEUSES_OFF_BDEmploi et carrière : liberté de choisir. Place au projet professionnel et à l’émancipation

Nous sommes de moins en moins nombreux.ses à nous reconnaître dans l’objectif de « faire carrière »… La liberté d’action et la reconversion séduisent de plus en plus d’actifs. Si l’aspiration à l’évolution professionnelle reste forte, les objectifs ont changé. Qu’en est-il pour les femmes comme pour le hommes ? Comment aborder cette progression en mode projet ? Des clés pour changer.

« Ce livre est une lecture essentielle »

chronique_le-devoirJean-Benoît Nadeau, auteur, journaliste, producteur et conférencier québécois, signe une chronique sur le livre Heureux comme un Français en France (Presses de la Cité) dans le quotidien de référence Le Devoir.

« Je profite d’un séjour en France pour lire un livre sur ma table depuis deux mois : Heureux comme un Français en France (Presses de la Cité).
L’idée de départ de l’auteur Yves Deloison est très simple : mettre toutes les affirmations sur le déclin de la France à l’épreuve des faits. Il en ressort que la France va bien. Ou à tout le moins beaucoup mieux qu’elle le croit, en cette période d’intense autodénigrement.
Ce livre est une lecture essentielle. Yves Deloison ne nie aucun des problèmes de la France : il remet simplement en question l’incapacité de les relativiser. Car la plupart de ces difficultés sont en réalité les effets d’améliorations qui ont cours en ce moment.
Je dois ici révéler mon parti pris : j’ai toujours pensé comme Yves Deloison. (À tel point d’ailleurs qu’il me cite à quelques endroits.) Mais j’ai beaucoup appris en lisant le fruit de ses recherches.
Il en ressort cinq atouts formidables qui permettent de croire que la France non seulement va bien, mais qu’elle ira bien. »
Lire la suite…

 

Tribune d’Yves Deloison sur Cheek Magazine : le féminisme est aussi l’affaire des hommes

tribune_cheek_feminisme« Pourquoi le féminisme est aussi l’affaire des hommes »
Par Yves Deloison

Des hommes incapables de maîtriser leurs pulsions et qui agressent sexuellement. D’autres qui donnent des coups. Certes, la vox populi s’accorde à dénoncer ces comportements mais leur trouve toujours des excuses. Il faut les comprendre, s’ils agissent ainsi, s’ils violent ou s’ils tabassent, c’est par essence. Beaucoup croient de bonne foi que les hommes sont “naturellement” libidineux, violents et agressifs, telles de pauvres marionnettes manipulées par leurs gènes ou par des montées de testostérone. Les hommes pour les nuls, en somme: à coup de théories biologico-physiologiques ou de Mars et Vénus, on justifie ainsi l’injustifiable, on déresponsabilise, on disculpe et on déculpabilise les hommes de leurs comportements les plus outranciers, les plus condamnables.
La suite ici…

Ensemble contre la gynophobie

Des intellectuels et écrivains, Marie Darrieussecq, Jacques Attali, Amma, Delphine Horvilleur, Loubna Abidar, Isabelle Steyer, Marlène Schiappa, Marie Donzel, Samuel Benchetrit, Clarence Rodriguez, Yves Deloison et d’autres ont co-écrit un livre sous la direction de Lisa Azuelos, réalisatrice et présidente de l’association loi 1901 reconnue d’intérêt général Ensemble contre la gynophobie, terme pour qualifier et dénoncer les violences et les discriminations subies par les femmes.
ensemble-contrela-gynophobie