Pourquoi les femmes se font toujours avoir ?

pourquoi-les-femmes_couv1.jpgNi super héroïnes, ni victimes !

Aurais-je un meilleur sens de l’orientation si j’avais fait des jeux d’extérieur plutôt que de la danse entre quatre murs ? Suis-je en train de me « faire avoir » si je vais chercher les enfants à l’école tous les jours ? Et si j’aime bien le rose, est-ce par goût ou par conformisme au marketing genré qui cherche à me pousser à la consommation ?

Marlène Schiappa, dans la préface de cet ouvrage, se pose des questions en apparence très simples mais qui révèlent en réalité le fonctionnement d’une société qui n’aide pas les femmes à s’épanouir, même si les temps ont heureusement changé et qu’il ne faut pas faire de généralités abusives. Yves Deloison, féministe, épris d’égalité, s’est donc emparé de ce sujet qu’il portait en lui depuis des années afin de faire le bilan de la situation des femmes en France.
En interrogeant une batterie de stéréotypes et en chahutant nos propres contradictions, Yves Deloison propose à chacune et à chacun de se remettre en question en toute simplicité et de réfléchir à une façon de vivre mieux, que ce soit à la maison, au travail, en famille ou au sein du couple. Au programme, pour accompagner cette réflexion : des tests, des témoignages, des conseils, des enquêtes… À vous de jouer !

A propos du livre, ils ont écrit

Magazine Elle : « Il est à glisser entre toutes les mains »

L’Entreprise.com : « Sus à la culpabilisation ! »

20 Minutes : « Yves Deloison décrypte les relations entre hommes et femmes dans le couple et suggère des pistes pour favoriser l’égalité au quotidien. »

Emploi-pro.fr : « Yves Deloison, devenu journaliste, a pu mesurer l’ampleur des obstacles restant encore à franchir. »

Elle.fr : « Carrière, vie perso : pourquoi les femmes se font toujours avoir
Sa démonstration est implacable. Dans son dernier livre, le journaliste et blogueur Yves Deloison n’y va pas par quatre chemins. A grand renfort de statistiques, d’exemples concrets, de témoignages et de réflexions, ce spécialiste du monde du travail dresse un constat peu reluisant de la situation des femmes dans la société. Au-delà du simple bilan, son livre déculpabilisant propose aussi de nombreuses pistes pour changer la donne. Rencontre avec un fervent défenseur de l’égalité des sexes. »

Najat Vallaud-Belkacem, ministre : « Par ce manifeste pour l’égalité, vous dressez un bilan général de la situation des femmes en France, avec humour et une grande pertinence. Votre ouvrage thématique, qui allie constats et conseils, s’attache à déconstruire les stéréotypes et à mettre en exergue les différentes formes d’inégalités et de violences sexistes subies par les femmes. Plus encore, il exhorte les femmes à s’investir, à prendre part à l’œuvre de leur émancipation. C’est pourquoi je ne doute pas qu’il participera de l’émulation nécessaire à un changement des comportements. »

Elisabeth Badinter, philosophe : « je souhaite vivement que votre livre soit lu par le plus grand nombre de femmes. »

Belinda Cannone, romancière, essayiste et maître de conférences : « J’ai lu votre livre : formidable ! Bien sûr je partage la plupart de vos positions, et je comprends que vous ayez apprécié les miennes. Égalité et responsabilité, c’est là que nous nous retrouvons. Ayant toujours pensé que le féminisme était l’affaire des hommes autant que celle des femmes, j’apprécie aussi votre démarche : oui, c’est notre affaire commune.
J’espère que votre livre marche, c’est une manière claire et amusante de soulever les problèmes, d’apporter des réponses argumentées et, si vous me permettez, sympathiques, car tel est le ton qui domine dans cet ouvrage.
 »

Sandrine Chesnel, journaliste à France Info et L’Etudiant : « Dans ce guide il explique très bien que les femmes qui en ont marre de se faire avoir, plutôt que de se contenter de se plaindre, doivent aussi se secouer et examiner leurs propres clichés sur ce que doit être « une femme »… »

Marlène Schiappa, présidente de l’association Maman travaille : « Le contenu représente un énorme travail de fond mené par Yves Deloison. Ce livre est très sourcé, précis, documenté, argumenté, et très utile pour toutes les femmes qui veulent changer leur mode de vie (comme par exemple cesser de faire 80% des tâches ménagères… source INED)… C’est un genre de Petit précis du sexisme ordinaire… »

Association Aide aux profs : « Yves Deloison vient de publier un ouvrage excellent. Il permettra à toutes les femmes qui le souhaitent de changer leur vie, pour un meilleur équilibre (…) Yves Deloison nous livre dans ce livre choc, bien décidé à faire tomber les tabous, des témoignages, des conseils (…) pour accompagner toute femme qui souhaite prendre son changement en main, en sortant du circuit de culpabilisation dans lequel elle évolue, pour, enfin, s’affirmer, et s’épanouir personnellement et professionnellement. »

Ouvrage préfacé par Marlène Schiappa, fondatrice et présidente de l’association « Maman travaille ».

Yves Deloison
First (2013)
Collection psycho
Télécharger le communiqué de presse

Commandez le livre sur Amazon !